Waz-Shoes

pintemps

Essentielle.be

Bienvenue dans l’univers WAZ !

C’est tout chaud, ça vient de sortir. Le 4 mai dernier, précisément, le jeune label belge WAZ a lancé la WazkerZ, une sneaker personnalisable selon vos envies !

Imaginé et développé par quatre jeunes créateurs belges, Waz est un concept simple : prenez une paire de baskets et customisez-la à l’aide d’un jeu de PlakZ à glisser directement dans la chaussure.

30 paires de PlakZ  sont déjà proposées par la marque, directement inspirées des tendances du moment et réparties en quatre catégories : BasikZ, ClassikZ, FunkyZ et HypeZ.

On aime le côté ultra original du concept, des shoes à arborer selon nos envies et notre humeur du moment.

Cet été, on foulera le pavé avec nos WAZ au pieds !

Infos et point de vente sur la page Facebook : https://www.facebook.com/WazShoes

http://www.essentielle.be/les-coups-de-coeur/bienvenue-dans-lunivers-waz-69566.html

770d

fashionmag.com

Waz: quatre Belges veulent révolutionner la sneaker

Ils sont 4 associés, la trentaine entreprenante et viennent de Bruxelles et de Liège. A l’origine, Bastien Follens et Rudy Kaminbi, les créateurs de la marque, réunissent leurs fonds, ceux de leurs amis et de leurs familles, puis s’entourent d’une directrice artistique, Winnie Sangara, et d’un fashion designer, Romain Wallon, pour mettre au point leur première collection de sneakers.

« Notre marque est dédiée à la génération Z, les moins de 20 ans, hyper connectée, branchée, à la recherche permanente de nouveautés, raconte Rudy. Notre concept: deux modèles de WazkerZ (sneaker) et 30 modèles de PlakZ, des plaquettes à glisser dans la WazkerZ pour personnaliser son style comme et quand on le souhaite. »

Fabriquées au Portugal, les sneakers Waz seront disponibles à partir du 4 mai en deux coloris, noir et blanc. Les plaquettes, produites en Belgique, se déclineront, elles, en deux collections, automne-hiver et printemps-été, avec, à chaque saison, 4 catégories reines: « les ClassicZ d’abord, explique Winnie, la directrice artistique, avec des imprimés dont la réputation n’est plus à faire, camouflage ou rayures marine par exemple, les BasikZ unicolores, les FunkyZ plus osées avec animal prints et cubes 3D, et les HypeZ, surfant sur les tendances du moment, comme les motifs Navajo déclinées dans notre première collection. » Viendra s’ajouter dans quelques jours une autre ligne, Wazy FridayZ, faisant appel une fois par mois aux talents d’un designer ou d’un artiste, dont les créations seront soumises au choix des internautes puis commercialisées en éditions limitées.

Commercialement, la marque sera vendue dans une vingtaine de points de vente, concept-stores pointus comme Mr Ego à Bruxelles ou Milk Shop à Liège, et dans la plupart des magasins de la chaîne belge Take-Off . « On aurait pu choisir Decathlon, explique Rudy, mais notre produit est mode, conçu pour la jeune génération. Take-Off, qui vient de relifter son image, plus ancrée 2.0, correspondait naturellement à notre marque. »

Pas encore représentée en Europe, Waz devrait dans les prochaines semaines s’intéresser aux marchés français et britannique. Sur Internet, le site www.waz-shoes.be, proposera également son e-store.

Pour sa communication, Waz s’activera dès cette semaine sur Facebook et Twitter, organisera le 11 mai prochain un Waz Tour, une tournée dans tous les points de vente de la marque avec quelques célébrités belges (Vinz de Fun Radio, Daddy K, Noa Moon) qui donneront rendez-vous aux fans, et sera présente au Festival des Ardentes de Liège du 11 au 14 juillet.

Alexis Chenu

http://fr.fashionmag.com/news/Waz-quatre-Belges-veulent-revolutionner-la-sneaker,327989.html#.UZH_uCuAsiN